Imprimer en 3D : Cela peut-il apporter un plus à votre entreprise ?

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux Merci!!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Un nouvel article pour vous faire découvrir l'univers de l'impression 3D :)
Imprimante 3d fonctionnement

Avec la nouvelle technologie qui ne cesse d’innover, vivre son quotidien est beaucoup plus facile. Mais en quoi est-ce que cela a à voir avec le fait d’imprimer en 3D ? Je sais, vous vous le demandez certainement. Au fait, pour les entreprises, l’impression 3D fait désormais partie de ces techniques révolutionnaires à adopter.

Eh oui, depuis pas mal de temps, le secteur industriel a décidé de privilégier d’imprimer en 3D puisque les avantages ne sont pas des moindres. Savez-vous que cette technique innovante est déjà très en vogue dans le secteur automobile, le monde de la mode ou encore le domaine médical ?

Mais qu’est-ce l’impression 3D plus exactement ? Et quels sont ses impacts positifs dans le milieu professionnel ? Je vais vous l’expliquer dans cet article.

Imprimer en 3D : Comment ça fonctionne ?

 

Par définition, l’impression 3D est une technique de fabrication additive. C’est un terme assez technique, c’est vrai ! Mais pour le comprendre, il faut connaitre le processus à suivre pour fabriquer un objet en 3D.

Sinon, imprimer en 3D permet aux entreprises de concevoir des prototypes de produit, mais aussi des produits finis. Bien évidemment, ce ne sera possible que par le biais d’une machine spéciale et des matériaux spécifiques.

Mais en quoi est-ce différent de la fabrication traditionnelle ? On peut dire qu’imprimer en 3D, c’est tout un autre monde. Comme il s’agit d’une technologie plus visionnaire, le processus de fabrication est largement plus rapide.

Le processus de fabrication à partir de l’impression 3D

 

Dans ce court paragraphe, vous allez pouvoir découvrir comment se déroule une impression 3D. Attention, si vous pensez que c’est facile, vous vous trompez sur toute la ligne. En effet, il est nécessaire de maîtriser parfaitement l’utilisation de l’imprimante et du logiciel qui vient avec.

En s’y prenant correctement, la machine va superposer de fines couches de matière première sur un modèle numérique.

De quelle matière parle-t-on ? Au fait, vous aurez le droit d’utiliser du plastique, du métal et de la résine. Choisissez le matériau en fonction de vos besoins ; c’est vraiment important. En plus, la technique à adopter en dépendra également.

Les différentes techniques pour imprimer en 3D

 

Là, je vais exposer un aspect beaucoup plus technique de l’impression 3D. Prenez une petite pause avant de poursuivre afin de bien assimiler les choses.

Il existe une multitude de techniques d’impression 3D. Ce qui est à retenir, c’est que le processus de fabrication dépendra du matériau à travailler et du type d’imprimante dont vous disposez. À ce propos, il est beaucoup plus simple de confier la tâche à un expert en la matière. Ne pensez-vous pas ?

Quoi qu’il en soit, si vous voulez savoir les méthodes d’impression 3D les plus prisées aujourd’hui, je peux en citer deux : la Stéréolithographie ou SLA et l’impression par dépôt de matière fondue ou FFF.

Vous n’y comprenez certainement rien à cela…

D’une part, la SLA consiste à imprimer de bas en haut ou de haut en bas. À vous de choisir ce qui vous convient ! Pour info, c’est la toute première méthode d’impression 3D qui a été conçue. Vous l’utiliserez si vous comptez imprimer de la résine.

Pour ce matériau, il existe également d’autres techniques d’impression, comme le Polyjet et le DLS. Mais pour ne pas faire travailler encore plus vos cellules grises, s’adresser à un professionnel en impression 3D est plus judicieux.

D’autre part, le FFF consiste à faire fondre un filament plastique qui a été préalablement chauffé. Vous l’aurez compris, on parle ici de plastique ! L’usage de ce matériau est très courant quand il s’agit d’impression 3D.

Encore prêt à en savoir plus ? Voici d’autres méthodes que vous pourrez adopter pour créer vos pièces d’exception, si vous choisissez le métal comme matériau :

 Le filtrage laser direct de métal ou DMLS

 La projection de liant

 La fusion sélective par laser

C’est intéressant de connaitre tout cela : techniques, matériaux, étapes, etc. Mais pour ne pas se tromper dans ce labyrinthe de procédures, le mieux est de confier la fabrication additive de vos produits en entreprise à un professionnel.

Soyez rassurés, un spécialiste en impression 3D saura concevoir des articles uniques et fonctionnels pour votre établissement.

 

Les avantages de l’utilisation de l’impression 3D en entreprise

 

Personne ne peut le nier : l’avancée technologique conditionne désormais le développement des activités d’une entreprise.

Imprimer en 3D est désormais en vogue ? Il faudrait aussi l’adopter pour rester à la ponte de la technologie. Désormais, la production et le chiffre d’affaires en dépendent ; vous ne croyez pas ?

Alors, qu’attendez-vous pour foncer ? Gagnez plus de temps pour fabriquer vos prototypes produits et réduisez largement vos coûts de production. Voilà deux points positifs de l’impression 3D parmi tant d’autres.

Comparé à la conception traditionnelle, le processus de fabrication via l’imprimante 3D est beaucoup plus rapide. Si c’était un train, ce serait carrément le TGV ! En plus, résultat parfait ne rime pas forcément avec gros budget. Pas besoin d’investir une grosse somme d’argent pour faire une impression 3D. En plus, vous aurez la possibilité de fabriquer une pluralité de prototypes de produits.

Le coût de la production

 

L’impression 3D est aujourd’hui plébiscitée en entreprise pour fabriquer des produits à la demande. Il n’est donc nul besoin d’acheter une tonne de matériau à la fois puisque la machine n’utilise que la quantité nécessaire requise pour une impression.

Vous vous souciez du coût de production ? En ayant recours à l’impression 3D, celui-ci sera réduit considérablement.

Oui, oui, vous pouvez faire la comparaison avec vos anciennes dépenses lorsque les produits finis seront sur pied. Que ce soit concernant le coût des matériaux, le coût de l’usage de l’imprimante ou le coût de la main-d’œuvre, la différence sera flagrante.

La créativité au beau fixe

Ceux qui ont un esprit créatif seront bien contents de se familiariser avec l’impression 3D. Tout simplement parce que ce concept permet de créer un modèle unique. Et pas que… En effet, l’imprimante 3D peut reproduire un modèle complexe.

Quel que soit le produit numérique qui servira de base pour la conception du prototype, l’imprimante peut le reproduire. Pour donner vie à une ébauche, la machine va procéder couche par couche jusqu’à obtention du produit fini.

Notez que l’impression pourra se faire plus d’une fois si vous n’êtes pas satisfait de la qualité du résultat.

La rapidité de la fabrication

 

Êtes-vous conscient de la rapidité de fabrication avec une imprimante 3D ? Top chrono !

La conception d’un échantillon de produit se réalise en une seule étape : une particularité à prendre en compte. Avec l’impression 3D, on n’a plus le temps de faire plusieurs arrêts pour concevoir un produit. Quelques heures suffisent pour donner forme à un produit.

Gagner du temps est le mot d’ordre avec la technologie de fabrication additive. Non seulement la production de pièces est rapide, mais les éventuelles modifications se font aussi à la même vitesse. Que demander de plus ?

 

Imprimer en 3D : une solution écologique

 

Contrairement à ce que l’on peut penser, la consommation en énergie de l’imprimante 3D est à peu près la même que celle d’un PC portable.

La conclusion ? Moins de dépenses en énergie est égal à préserver l’environnement !

Mais si la question se pose : est-ce que l’utilisation de la technologie d’impression 3D est vraiment favorable à l’environnement ? La réponse peut être partagée.

Mais tournons-nous uniquement vers les impacts positifs d‘imprimer en 3D sur l’environnement parce que le côté négatif est minime.

La limitation des déchets

 

Bien qu’imprimer en 3D nécessite dans certains cas l’utilisation du plastique, en contrepartie la production de déchets est limitée. En effet, l’imprimante n’a besoin que de la quantité de matériau dont il a besoin et pas plus !

Pour les plus intelligents, les déchets (s’il y en a) sont récupérés afin de former à nouveau une matière première. En somme, il n’y a plus de déchets parce que ces derniers peuvent être récupérés et recyclés. Il peut s’agir de bouteilles en plastique, de vaisselles à jeter en plastique, d’emballage alimentaire et plus encore.

Les traits éco responsables de l’impression 3D

 

La production en petite quantité permet de limiter les déchets. Cela réduit l’utilisation des matières premières et engendre moins de gaspillage. Mais, si le plastique est récupérable, il est plus difficile d’adopter le même procédé avec les métaux.

Par ailleurs, il existe le processus de l’upcycling. Est-ce que vous en avez déjà entendu parler ? Il s’agit d’une démarche qui permet de rallonger la durée de vie des produits. Aussi, est-il possible d’offrir une seconde vie aux objets qui ne servent plus.

Savez-vous qu’il est également possible de refaire à neuf une pièce cassée si vous imprimer en 3D ? Que peut-on ne pas faire finalement ?

Laissez nous votre commentaire

Merci pour votre visite

Notre mission… vous proposer la conception réalisation de pièces techniques résistantes et fonctionnelles en impression 3D. 

Continuez la lecture...

Suivez-nous sur Facebook

Découvrez nos vidéos

Vous voudriez en savoir plus sur l'impression 3D,
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE

Vous souhaitez produire des petites ou des grandes pièces ? Unitaires, prototypes ou en série ?

Parlez-nous de votre projet!

Demandez une consultation téléphonique au 06 95 87 61 58