Le spécialiste du grand ouest pour vos besoins en imprimerie 3D et accessoires Laser Tracker ! Devis 3D →

Blog Imprimeur 3D Astuces et Actualités

Fabrication additive, c’est quoi ?

Blog Imprimeur 3D Astuces et Actualités

fabrication-additive
fabrication-additive

La fabrication additive se définie comme étant le procédé de mise en forme d’une pièce par ajout de matière, par empilement de couches successives, en opposition aux procédés par retrait de matière, tel que l’usinage. La fabrication additive s’effectue la plupart du temps assistée par ordinateur. Le terme est synonyme de Impression tridimensionnelle ou impression 3D qui sont des appellations grand public. Fabrication additive est une terminologie utilisée dans le monde industriel. (impression 3D).

Historique de la Fabrication additive

Charles Hull en 1984 donne naissance à la stéréolithographie. Au même moment les autres technologies vont commencer à voir le jour ! 1984, c’est aussi l’année ou le procédé FDM s’est développé. Puis le MIT invente le procédé multicolore par jet de liant.

Les procédés par frittage de poudre se développent dans les années 90, pendant ce temps les premières productions majeures renforcent l’intérêt croissant porté à la fabrication additive ! Avec par exemple la première prothèse implantée sur l’humain en 1999.

Une révolution dans l’impression 3D

Souvent présentée comme la nouvelle révolution industrielle le processus de fabrication additive ouvre les portes du futur en effet l’impression 3d allie rapidité d’exécution, économie de matériaux, complexité des modèles, résistance et qualité tout en s’affranchissant d’un grand nombre de contraintes techniques. Cela permet de démocratiser son utilisation.

Fabrication additive, le fonctionnement

Elle démarre par la réalisation virtuelle d’une pièce en 3d à l’aide d’un outil informatique. Cette pièce est ensuite découpée virtuellement en tranches par le logiciel, qui envoie les informations couche après couche à une imprimante 3d métallique de points. L’impression 3d donne une réalité matérielle au digital. C’est une transcription du numérique dans le physique, est plutôt que de retirer de la matière comme dans les procédés de fabrication et d’usinage traditionnels, les imprimantes 3d en rajoute. C’est ainsi que nous passons d’un procédé de fabrication soustractive à un procédé de fabrication additive.

Ceci ouvre de nombreuses possibilités créatives. Comment ça se passe concrètement ?

Les poudres métalliques sont injectés dans la buse de la machine pour former un jet homogène. En traversant le faisceau les poudres son fondues, il en résulte un dépôt métallique homogène et danse, aux caractéristiques matériaux située entre celles de pièces de fonderie et celles issues de la forge. La matière déposée est protégée localement de l’oxydation par un gaz neutre. L’imprimante empile alors couche après couche ce dépôt métallique pour créer, réparer ou ajouter des fonctionnalités à une pièce existante depuis un fichier numérique.

Les domaines d’application

La fabrication additive (initialement appelé « prototypage rapide ») permet aujourd’hui de fabriquer des pièces fonctionnelles dans de multiples domaines :

  • Domaine médical : On utilise la résine, le platique ou le métal afin de réaliser de nombreuses prothèses avec la fabrication additive.
  • Aéronautique : On utilise la fabrication additive afin de réaliser de nombreuses pièces géométriques complexes en aéronautique.

Merci d’avoir lu notre article ! Si vous êtes une entreprise qui peut bénéficier de l’utilisation de d’impression 3D, contactez-nous pour bénéficier des conseils de nos experts !

Afin d’apprendre d’autres informations au sujet de l’impression 3D, consulter le blog de TH Industries, expert en impression 3D à Angers.

Laisser un commentaire

conception réalisation de pièces techniques résistantes et fonctionnelles en impression 3D