TH INDUSTRIES au 20H de TF1

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux Merci!! 💓

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Un nouvel article pour vous faire découvrir l'univers de l'impression 3D :)

Voilà tout arrive depuis le temps que c’était dans la boîte!!! ( enregistré début octobre). L’aire de l’ impression 3d est arrivée.

Voici le lien à partir de la 22ème minutes

Quelques autres événements auxquels TH INDUSTRIE a participé

ULTEM! le St Graal de l’impression FDM ?L’aire de l’ impression 3d est arrivée.

Ca y est on le voulait on l’a eu! Nous voici donc capable de produire de l’ULTEM ( le 9085 et 1010) ou PEI ( pour les intimes).

Longtemps cette matière a été la force de stratasys , qui vantait le mérite de ses machines en partie grâce à cette matière.

Mais ça y est!!!!!! ENFIN, le monopole est tombé, fini l’exclusivité, à nous la possibilité de produire des pièces dans cette matière.

Mais pourquoi un tel engouement sur cette matière???

En fait, c’est la seule matière plastique ( FDM)  agréée à voler par AIRBUS (BOEING peut être aussi? là j’en sais rien non plus) . Du reste on en retrouve dans l‘A350 et probablement ailleurs mais là je n’en sais pas plus.

Pourquoi donc AIRBUS l’a validé? Parce qu’elle tient à la température ( environ 200°) qu’elle est V0/UL94, qu’elle a une grande résistance mécanique, qu’elle a une grande résistance chimique…. Et surtout parce que Stratasys a été très fort pour vendre SA matière et pas une autre, comme le PPS ( qui a quasiment les mêmes propriétés) que nous avons depuis un moment mais qui est parfaitement inconnu!

Enfin, maintenant c’est de l’histoire ancienne, place au renouveau, des nouvelles possibilités de production….. Et surtout la réduction des coûts! Car celui que l’on achète et bel et bien le même que chez eux. Puisque SABIC en est le seul détenteur, et celui là même fournissait la marque.

N’imprime pas qui veut l’ULTEM!

Il faut pouvoir chauffer haut ( environ 320/350°), plateau 140/150° l’idéal une chambre fermée et régulée ( surtout pour les grandes, pour les toutes petites une chambre fermée au préalable chauffée ça marche)

Comme vous l’aurez compris, nous on peut 🙂 ! On pouvait déjà grâce aux A2, mais c’était un peu juste, maintenant que l’on a la AON 3D c’est “facile”

AON M INDUSTRIAL PROFESSIONAL 3D PRINTER
notre AON 3D
imprimante 3D haute performance

Pourquoi “facile”, car c’est une matière qui a un fort retract, il faut absolument un plateau en PEI et rien d’autres sinon galère galère à la faire adhérer au plateau.

Que faire avec? A vous de me le dire 🙂

En gros , tout ce qui doit tenir à la température, avec une grosse résistance chimique…. Pour résumer, des pièces fortement techniques. On ne va pas s’en servir tous les jours car il est cher, mais au moins maintenant on pourra dire” oui on a” !!!!

J’entends déjà des gens qui crient au scandale 🙂 Calmez vous, effectivement, nos pièces ne seront pas aussi grandes, probablement pas aussi belles ( faut bien justifier le prix élevé des machines), mais on sera nettement moins cher. (mais chut)

Et voilà vous savez tout ( ou presque ) sur cette magnifique matière

La prochaine matière sur la liste du st graal sera le PEEK, là c’est encore pire. D’après le fabricant de notre machine, on doit pouvoir le produire. Suite au prochain épisode, ce n’est pas ça qui va nous faire peur, on va tenter!!!!!!!!

Dominique Droniou

Dominique Droniou

Après avoir écumé de nombreux site web, posts réseaux sociaux, bref la toile entière, me voici face à LA machine de mes rêves. Unique en France (remettez-vous dans le contexte on est en 2014) la A2 de chez 3NTR.Unique en son genre, triple extrudeur, capacités 620x330x500 mm, chambre chauffée, bref, imaginez-vous devant une Ferrari ou une moto ! 9 mois après elle arriva ! Une vraie bête de course, difficile à prendre en main, mais une fois maitrisée je produisais des pièces de dingue.J’en ai eu jusqu’à 8 en 3 ans ! Maintenant je n’en ai plus que 4. Le temps passe et la concurrence arrive.On possède maintenant environ 40 machines (de différentes tailles, avec toutes des capacités différentes), ça va ça vient. Notre métier a bien changé comme expliqué dans notre précédent article sur le métier d’imprimeur 3D.Lire la suite...

Laissez nous votre commentaire

Merci pour votre visite

Notre mission… vous proposer la conception réalisation de pièces techniques résistantes et fonctionnelles en impression 3D. 

Continuez la lecture...

Suivez-nous sur Facebook

Découvrez nos vidéos

Inscription à notre infolettre