LE PLUS GRAND IMPRIMEUR 3D DE LA RÉGION D'ANGERS

impression 3D

L’imprimante 3D industrielle bouleverse le monde đŸ–šïž

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux Merci!!

Un nouvel article pour vous faire découvrir l'univers de l'impression 3D :)
imprimeur 3d

Les applications professionnelles de l’imprimante 3d industrielle sont nombreuses.

Sur ce point, on ne vous apprend probablement rien de nouveau. Cependant, son utilisation dans le secteur industriel est sans doute la plus développée.

En l’intĂ©grant dans un processus industriel, elle offre des atouts aussi multiples et impressionnants.

Eh oui, la typographie, la flexographie, l’hĂ©liogravure, l’offset, la sĂ©rigraphie
 toutes ces mĂ©thodes d’impression s’inclinent devant la mĂ©thode de production additive. Avouez-le, certaines de ces mĂ©thodes traditionnelles vous Ă©taient jusque-lĂ  inconnues. Mais bon, lĂ  n’est pas le sujet.

De la phase d’innovation Ă  la phase de dĂ©veloppement d’un projet, en passant par la phase de la conception, les procĂ©dĂ©s de fabrication additive se prĂ©sentent comme des outils prĂ©cieux.

Ils offrent de nouvelles perspectives afin de rĂ©pondre aux besoins, mĂȘme les plus fous, de plusieurs secteurs d’activitĂ©s.

Dans cet article, dĂ©couvrez en dĂ©tail comment l’impression 3d industrielle bouleversent le monde de l’industrie.

 

La libertĂ© quasi totale des formes et l’optimisation topologique

 

L’un des principaux avantages de la fabrication additive est la possibilitĂ© d’imprimer des formes intriquĂ©es et trĂšs complexes. C’est tout simple, il suffit d’utiliser un logiciel CAO (conception assistĂ©e par ordinateur) ou un logiciel DAO (dessin assistĂ© par ordinateur) gratuit ou payant pour dessiner un modĂšle en 3D de l’objet que l’on souhaite imprimer.

Ici, la complexitĂ© de l’objet n’est pas un problĂšme. On peut donc laisser libre cours Ă  sa crĂ©ativitĂ©. Tout ce que votre esprit peut concevoir, une imprimante 3D industrielle peut vous aider Ă  le matĂ©rialiser. Mais, un instant ! Il vaut mieux nĂ©anmoins penser Ă  des choses utiles qu’à une Kalachnikov (oups ! un gros mot). N’est-ce pas ?

AprĂšs la phase de la conception, on lance l’impression Ă  l’aide de la machine tridimensionnelle. En peu de temps, elle crĂ©e l’objet de votre choix. Loin du dessin sur papier que l’on obtient avec les imprimantes 2D, l’appareil vous sort un objet en trois dimensions. Il dĂ©pose de fines couches de matiĂšres les unes sur les autres jusqu’à l’obtention du rĂ©sultat final. C’est comme si vous crĂ©ez un objet Ă  partir de rien (ou presque). En fait, vous aurez besoin des matiĂšres premiĂšres. On est donc trĂšs loin de vouloir jouer Ă  Dieu. C’est rassurant.

Ainsi, il est possible aujourd’hui de produire dans le monde industriel (mĂ©dical, aĂ©ronautique, automobile
) des produits et des outillages trĂšs innovants.

Plusieurs produits impossibles Ă  concevoir par les procĂ©dĂ©s classiques de fabrication, Ă  cause de leur complexitĂ©, peuvent ĂȘtre facilement crĂ©Ă©s dans une imprimerie 3D professionnelle comme TH Industries Ă  SARRIGNE. Les champs d’application sont trĂšs variĂ©s. Avec ce procĂ©dĂ©, les industriels selon leur secteur d’activitĂ© peuvent :

  • Fabriquer des engrenages et des piĂšces de rechange complexes ;
  • RĂ©pliquer des organes humains (un cƓur en 3D par exemple) ;
  • Construire des maisons en un temps record ;
  • CrĂ©er de la nourriture (bonbons, chocolats
) ;
  • Concevoir des instruments de musique comme le violon


Les technologies de fabrication additive offrent aux industries un nombre d’options de conception sans prĂ©cĂ©dent. Mais, outre la libertĂ© des formes, l’impression 3D pour l’industrie permet d’effectuer une optimisation topographique. Pour faire simple, mĂȘme avec un logiciel de modĂ©lisation 3D gratuit, il est possible de trouver la meilleure rĂ©partition de matiĂšre possible selon le volume d’un objet.

Ainsi, il est facile d’imprimer en 3D des objets qui ont une grande rĂ©sistance Ă©lastico-mĂ©canique. Cette mĂ©thode permet Ă©galement de rĂ©soudre facilement des problĂšmes d’écoulement de fluide et d’amĂ©liorer la conductivitĂ© thermique de certains objets.

VoilĂ  que l’impression 3D permet d’avoir des objets trĂšs rĂ©sistants. Que demander de plus ? Et si l’on vous disait que ce procĂ©dĂ© permet aussi de rĂ©duire le temps de fabrication des objets ? DĂ©couvrez par vous-mĂȘme.

imprimante 3d industrielle

 

 

La rĂ©volution du prototypage rapide avec l’imprimante 3d industrielle

Pour la plupart des processus d’ingĂ©nierie et de conception, le prototypage est incontournable. CrĂ©er un prototype permet d’envisager les aspects positifs et nĂ©gatifs d’un projet.

Avoir sous la main le modĂšle rĂ©duit d’un objet permet de mieux apprĂ©cier ses contraintes mĂ©caniques.

Pour crĂ©er un prototype avec les mĂ©thodes traditionnelles, l’on utilise gĂ©nĂ©ralement la mĂȘme configuration, les mĂȘmes procĂ©dĂ©s et les mĂȘmes outillages que ceux utilisĂ©s pour le produit final.

Cela rend les prototypes que l’on obtient assez coĂ»teux pour la majoritĂ© des fabricants. De plus, le temps qu’il faut pour en concevoir un seul peut parfois devenir une Ă©ternitĂ© si l’on souhaite intĂ©grer minutieusement tous les dĂ©tails.

 

Une vitesse rentable

 

Avec la vulgarisation des nouvelles technologies, il est maintenant possible de passer au prototypage rapide. Les techniques d’impression 3D en ligne sont par exemple trĂšs adaptĂ©es pour le faire.

De mĂȘme, comme expliquĂ© ci-dessus, il est presque impossible de concurrencer l’impression 3D en ce qui concerne la complexitĂ© gĂ©omĂ©trique. Les possibilitĂ©s de design qu’elle offre sont infinies ! De plus, elle fait le job en moins de deux.

Par ailleurs, les gabarits peuvent Ă©voluer grandement, notamment pendant la phase de prototypage. Avec une imprimante 3D industrielle, il est possible de modifier de façon trĂšs flexible la taille d’un prototype, et ce, en un temps record.

Ainsi, l’impression tridimensionnelle se prĂ©sente aussi comme une aide Ă  la communication. À chaque Ă©tape d’une chaĂźne d’innovation, vous pouvez concevoir rapidement un prototype pour le prĂ©senter aux investisseurs. En effet, prĂ©senter de simples plans ou des modĂšles 3D virtuels est moins professionnel que de prĂ©senter la maquette physique d’un objet.

Avec l’impression 3D, les tests fonctionnels deviennent un jeu d’enfant

 

Dans le monde de l’industrie et de l’ingĂ©nierie, les tests sont d’une importance capitale pour la validation des projets. Cette Ă©tape est gĂ©nĂ©ralement longue et assez coĂ»teuse si elle est rĂ©alisĂ©e avec les mĂ©thodes traditionnelles. Solliciter les services d’un imprimeur 3D professionnel vous permet par contre de valider facilement le montage complet, mĂ©canique et fonctionnel de votre projet. Cette validation concerne des Ă©lĂ©ments comme :

  • Les emboĂźtements ;
  • Les clipsages ;
  • Les visseries


Quelle que soit la complexitĂ© des tests Ă  rĂ©aliser, il vous suffit d’associer une imprimerie 3D fiable comme TH INDUSTRIES Ă  votre projet et le tour est jouĂ©. Vos tests pourront ĂȘtre rĂ©alisĂ©s en un temps record et surtout Ă  moindre coĂ»t.

 

La rĂ©duction drastique des dĂ©lais et des coĂ»ts de production grĂące Ă  l’imprimante 3d industrielle

 

Le saviez-vous ? Depuis quelques annĂ©es, on considĂšre dĂ©sormais l’impression 3D comme une rĂ©volution industrielle Ă  part entiĂšre. Certains la qualifient mĂȘme de technologie de rupture.

Outre les avantages de la fabrication additive en ce qui concerne la rapidité, la flexibilité et la liberté des formes, ce procédé permet également de réduire les coûts de façon significative.

Toutes les solutions qui permettent de faire des Ă©conomies sont bonnes Ă  prendre, n’est-ce pas ?

ConcrĂštement, l’impression 3D vous autorise Ă  ĂȘtre trĂšs rapide sans perdre en efficacitĂ©. Elle permet d’ajuster les prototypes Ă  la demande. De mĂȘme, elle encourage la suppression de plusieurs Ă©tapes du Supply chain traditionnel (approvisionnement, stockage, distribution
) en faisant recours Ă  :

  • Un seul outil ;
  • Un seul appareil ;
  • Un seul technicien


Effectivement, vous devriez auparavant solliciter plusieurs techniciens spĂ©cialisĂ©s pour mener Ă  bien l’intĂ©gralitĂ© du processus de conception d’un produit. Aujourd’hui, une seule personne spĂ©cialiste des technologies d’impression 3D suffit pour prendre en charge avec brio tout le processus.

Dans l’industrie du logement par exemple, le pouvoir rĂ©volutionnaire de l’impression 3D a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© Ă  maintes reprises. Il est possible de rĂ©aliser facilement une maison imprimĂ©e en 3D en seulement 24 heures, Ă  moindre coĂ»t et de façon efficace.

RĂ©flĂ©chissez aux possibilitĂ©s que cela offre. Il vous suffit de sĂ©lectionner le site oĂč vous voulez construire un logement.

DĂšs que les matiĂšres premiĂšres sont mises en place, l’utilisation d’une imprimante 3D industrielle permet en une seule journĂ©e de construire l’édifice.

Ce sera comme si la maison sortait de terre par magie ! Le coĂ»t Ă©norme et l’obstacle de la logistique du transport de piĂšces et de matĂ©riaux de construction des usines vers le site de construction sont presque entiĂšrement Ă©liminĂ©s.

Comparez cela au coĂ»t d’un projet de construction traditionnel et au temps de construction de six ou sept mois auquel l’industrie est habituĂ©e. Vous comprendrez alors l’étendue des perturbations potentielles (heureusement positives) que la fabrication additive apporte Ă  l’industrie.

 

imprimante 3d industrielle

 

La rĂ©duction du temps de fabrication des produits grĂące Ă  l’utilisation d’une machine d’impression 3d industrielle

 

En dehors de l’industrie de la construction, l’impression 3D permet de rĂ©duire les dĂ©lais et de rĂ©aliser des Ă©conomies massives en termes de coĂ»t de main-d’Ɠuvre et de matĂ©riaux dans plusieurs autres secteurs. Dans l’univers de l’industrie manufacturiĂšre par exemple, ce procĂ©dĂ© permet de rĂ©duire grandement le temps de mise sur le marchĂ© des produits.

Il est facile de produire rapidement et de personnaliser de petites et moyennes sĂ©ries d’articles. Les concepteurs dĂ©veloppent des idĂ©es grĂące Ă  un logiciel de modĂ©lisation 3D. Ces conceptions sont ensuite envoyĂ©es Ă  l’impression 3D aprĂšs la crĂ©ation des prototypes fonctionnels et la rĂ©alisation des tests.

Tout le processus ne demande que quelques jours. Or, il aurait fallu plusieurs semaines si l’on utilisait les mĂ©thodes traditionnelles. Ainsi, en adoptant l’impression 3D, vous ĂȘtes certains de ne pas vous faire devancer par la concurrence. De la mĂȘme maniĂšre, si vous ĂȘtes nouveau dans votre secteur, faire copain-copain avec la fabrication additive vous permettra de vous dĂ©marquer trĂšs rapidement.

 

La multiplication des matĂ©riaux de l’imprimante 3d industrielle offre plus de possibilitĂ©s dans le monde industriel

 

Les applications industrielles de la fabrication additive sont trĂšs exigeantes. C’est pour cela qu’il est important de choisir le matĂ©riau le plus adaptĂ© Ă  ses besoins. Si autrefois, les matĂ©riaux utilisĂ©s en impression 3D Ă©taient limitĂ©s, aujourd’hui, il en existe une multitude. Cela accroĂźt les possibilitĂ©s de fabrication dans le secteur industriel. En pratique, on peut classer les diffĂ©rents matĂ©riaux utilisĂ©s en impression 3D dans 4 grandes familles Ă  savoir :

  • Les plastiques ;
  • Les mĂ©taux ;
  • Les cĂ©ramiques ;
  • Les matiĂšres organiques.

Dans la famille des plastiques, le PLA (acide polyactique) est le matĂ©riau le plus rĂ©pandu pour les imprimantes 3d. Il est adaptĂ© aux applications visuelles. Simple Ă  utiliser, le PLA plastique est le matĂ©riau recommandĂ© pour ceux qui dĂ©butent en impression 3D. On obtient ce matĂ©riau Ă  partir des matiĂšres comme l’amidon de maĂŻs. C’est donc l’idĂ©al pour rĂ©aliser une bio impression.

Outre le plastique PLA, il existe aussi le plastique ABS (acrylonitrile butadiĂšne styrĂšne) et le PET (polytĂ©rĂ©phtalate d’éthylĂšne) ainsi que les polyamides (PA) et les rĂ©sines. En fonction des caractĂ©ristiques de ces plastiques, on prĂ©fĂ©rera l’un Ă  l’autre selon ses besoins. Vous pouvez vous fier Ă  l’expertise d’un spĂ©cialistes de l’imprimante 3d industrielle comme TH INDUSTRIES pour vous guider dans le choix des matĂ©riaux Ă  utiliser.

Quant aux mĂ©taux, on peut citer l’aluminium, l’acier inoxydable, le titane, le cobalt-chrome et les mĂ©taux prĂ©cieux (or, argent, bronze et platine). Les matiĂšres organiques les plus utilisĂ©es sont le bois, les matiĂšres alimentaires, les cires et les tissus biologiques.

La matiĂšre de base utilisĂ©e dans les procĂ©dĂ©s dans l’imprimante 3d industrielle peut ĂȘtre surtout sous forme de poudre, de liquide, de fil ou de ruban. Elle est mise en forme grĂące Ă  une source de chaleur, une dĂ©coupeuse laser, des rayons UV
 Le processus de mise en forme peut alors ĂȘtre physique (fusion 3D puis solidification) ou chimique (polymĂ©risation ou rĂ©ticulation).

Bien qu’on puisse utiliser tous les matĂ©riaux sus-citĂ©s, il convient de faire une nuance. Il est possible de concevoir grĂące aux imprimantes 3d un objet avec un seul matĂ©riau.

On peut Ă©galement assembler des piĂšces construites avec diffĂ©rents matĂ©riaux. Cependant, le procĂ©dĂ© n’est pas encore Ă  un niveau oĂč l’on peut imprimer un objet aussi complexe qu’un iPod par exemple. Peut-ĂȘtre pourra-t-on savoir le faire dans quelques dĂ©cennies ? VoilĂ  qui laisse envisager quelques perspectives intĂ©ressantes !

 

Impression 3D pour votre entreprise : quoi retenir de cette innovation ?

 

En conclusion, on retient que ce qui est si rĂ©volutionnaire avec l’impression 3D dans le milieu industriel ou avec une imprimante 3d de bureau, c’est que son potentiel n’est pas limitĂ© par l’imagination de son utilisateur.

Si les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes nous ont appris quelque chose, c’est que les barriĂšres qu’érigent parfois les matĂ©riaux et les tailles des structures Ă  concevoir ne sauraient s’appliquer Ă  la fabrication additive.

Des engins spatiaux aux voitures et Ă  la nourriture, en passant par les maisons, l’industrie n’est pas seulement en train de prĂ©parer une rĂ©volution. Elle est dĂ©jĂ  en proie Ă  cette transformation radicale, car les changements sont dĂ©sormais palpables.

 

Contactez-nous dÚs maintenant et prenez part à cette révolution !

 

FAQ

 

Quel business devrait utiliser une imprimante 3d ?

De nombreux types d’entreprises peuvent bĂ©nĂ©ficier de l’utilisation d’une imprimante 3D, notamment les entreprises de fabrication, les entreprises de design produit, les entreprises de prototypage rapide, les architectes, les bijoutiers, les dentistes, les mĂ©decins, les entreprises de fabrication de piĂšces de rechange, les entreprises de crĂ©ation de maquettes et les entreprises de production de jouets.

Quels sont les trois principaux types d’imprimante 3d ?

Les trois principaux types d’imprimantes 3D sont les imprimantes Ă  dĂ©pĂŽt de matiĂšre fondue (FDM), les imprimantes Ă  stĂ©rĂ©olithographie (SLA) et les imprimantes Ă  jet de liant (BJ).

Les imprimantes FDM sont les plus courantes et utilisent des filaments en plastique pour créer des objets en couches successives.

Les imprimantes SLA utilisent un processus de photopolymérisation pour créer des objets en résine liquide, tandis que les imprimantes BJ utilisent un processus de liaison de poudre pour créer des objets à partir de couches de poudre.

Laissez nous votre commentaire

Merci pour votre visite

Notre mission
 vous proposer la conception rĂ©alisation de piĂšces techniques rĂ©sistantes et fonctionnelles en impression 3D. 

Continuez la lecture...

Suivez-nous sur Facebook

Découvrez nos vidéos

impression 3D

Vous souhaitez produire des petites ou des grandes piÚces ? Unitaires, prototypes ou en série ?

Parlez-nous de votre projet!

Demandez une consultation téléphonique 

au 06 95 87 61 58