Qu’est-ce que la fabrication additive ? 🧐

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux Merci!!

Un nouvel article pour vous faire découvrir l'univers de l'impression 3D :)
la fabrication additive

En fait, c’est un mot plus compliquĂ© qui veut dĂ©finir l’impression 3D, tout simplement ! 😉

Il s’agit d’un processus de fabrication d’objets tridimensionnels par l’ajout de couches de matĂ©riaux. 

Contrairement aux mĂ©thodes de fabrication traditionnelles, qui consistent Ă  soustraire de la matiĂšre d’un bloc ou d’une feuille plus grande, la fabrication additive ne part de rien et construit l’objet une couche Ă  la fois ! đŸ™ŒđŸ»

Cela permet de créer des formes et des conceptions beaucoup plus complexes que les méthodes traditionnelles.

La fabrication additive est donc Ă©galement connue sous le nom d’impression 3D, car les objets sont construits en trois dimensions !

 

Quel est le principe de la fabrication additive ?

 

Quiconque a dĂ©jĂ  observĂ© une imprimante 3D en action sait que c’est un spectacle impressionnant. 😎 

Mais, qu’est-ce que la fabrication additive, et comment fonctionne-t-elle ?

La fabrication additive utilise une imprimante commandĂ©e par ordinateur pour construire des objets couche par couche, Ă  partir d’un matĂ©riau de base. 

Ce processus s’oppose Ă  la fabrication soustractive, qui consiste Ă  retirer de la matiĂšre d’un bloc plus grand pour crĂ©er la forme souhaitĂ©e. 

 

Pourquoi le terme “fabrication additive” ?

 

Le terme “fabrication additive” est souvent utilisĂ© pour dĂ©crire le processus d’impression 3D. Dans la fabrication additive, les objets sont crĂ©Ă©s en ajoutant de la matiĂšre couche par couche.

Donc, en d’autres mots, on fabrique un objet par l’addition de couches. 

La fabrication additive peut ĂȘtre utilisĂ©e pour crĂ©er des objets aux formes trĂšs complexes, qu’il serait difficile, voire impossible, de crĂ©er avec les mĂ©thodes traditionnelles. đŸ€Ż

La fabrication additive est souvent utilisée pour les prototypes et les piÚces personnalisées. 

Elle devient Ă©galement de plus en plus populaire pour la production de produits finis, car la technologie continue de s’amĂ©liorer. Certaines entreprises utilisent mĂȘme la fabrication additive pour crĂ©er des bĂątiments entiers ! 

Le terme “fabrication additive” a Ă©tĂ© inventĂ© dans les annĂ©es 1980, mais son usage ne s’est gĂ©nĂ©ralisĂ© que ces derniĂšres annĂ©es. 

Comme la technologie continue de se dĂ©velopper, il semble probable que l’utilisation de la fabrication additive continuera de croĂźtre. đŸ€©

 

la fabrication additive

 

Quelles sont les principales technologies de fabrication additive ?

 

L’extrusion et dĂ©pĂŽt de fil fondu (FDM, FFF)

 

Cette technologie utilise du filament plastique comme consommable. Il s’agit de la technique d’impression 3D la plus rĂ©pandue.

Le FDM fonctionne en extrudant une fine couche de plastique fondu qui durcit pour former la forme souhaitĂ©e. Le filament est chauffĂ© et fondu dans la tĂȘte d’impression de l’imprimante 3D puis ressort Ă  travers une fine buse. 

L’extrudeur se dĂ©place horizontalement selon deux axes (les axes X et Y) en mĂȘme temps que la plateforme d’impression se dĂ©place sur un axe vertical Z, sauf lorsqu’il s’agit d’une imprimante 3D delta, auquel cas le lit d’impression est fixe.

L’imprimante 3D dĂ©pose le filament fondu par couches successives pour former l’objet en 3D. Lorsqu’une couche est complĂšte, le plateau d’impression s’abaisse lĂ©gĂšrement sur l’axe Z et le processus d’extrusion reprend en dĂ©posant une nouvelle couche de filament fondu au-dessus de la premiĂšre. 

Cette technologie est Ă©galement compatible avec d’autres matĂ©riaux tels que le silicone, l’argile et les polymĂšres haute tempĂ©rature.

 

Le dĂ©pĂŽt d’énergie directe (DED)

 

L’impression 3D par dĂ©pĂŽt d’énergie directe ou “Directed Energy Deposition” est une technique d’impression 3D avancĂ©e utilisĂ©e uniquement par quelques imprimantes 3D industrielles.

Avec cette technologie, le matĂ©riau d’impression est poussĂ© vers une puissante source d’énergie (en gĂ©nĂ©ral un laser ou faisceau d’électrons) pour ĂȘtre fondu et fusionnĂ©, formant ainsi l’objet.

La technologie de DED peut ĂȘtre utilisĂ©e avec des polymĂšres ou des matĂ©riaux cĂ©ramiques mais est le plus souvent utilisĂ©e avec des poudres de mĂ©tal. 

Ce type d’impression 3D est gĂ©nĂ©ralement utilisĂ© pour rĂ©parer ou ajouter des composants Ă  des piĂšces existantes.

 

La résine et photopolymérisation ou stéréolithographie (SLA, DLP)

 

Ce type d’impression utilise des lasers pour solidifier des couches de rĂ©sine liquide photopolymĂšre. 

Les imprimantes 3D Ă  rĂ©sine, utilisant les technologies SLA ou DLP, sont donc basĂ©es sur le processus de photopolymĂ©risation et utilisent de la rĂ©sine liquide photosensible, c’est-Ă -dire des rĂ©sines qui rĂ©agissent en se solidifiant lorsqu’elles sont exposĂ©es Ă  certains rayons lumineux.

Cette technologie utilise un laser pour faire fondre des mĂ©taux ou des plastiques en poudre, couche par couche, jusqu’Ă  ce que l’objet souhaitĂ© soit crĂ©Ă©. 

 

La fusion sélective au laser ou frittage de poudre et fusion (SLM, SLS)

 

Cette technologie utilise un laser pour faire fondre des mĂ©taux ou des plastiques en poudre, couche par couche, jusqu’Ă  ce que l’objet souhaitĂ© soit crĂ©Ă©. 

L’avantage du SLM est qu’il permet de crĂ©er des formes trĂšs complexes qui seraient impossibles Ă  produire avec les mĂ©thodes traditionnelles. 

Le SLM est souvent utilisĂ© pour crĂ©er des prototypes ou de petits lots d’objets, car il n’est pas aussi efficace pour la production Ă  grande Ă©chelle.

 

Quelles sont les différentes étapes pour créer un objet en 3D ?

 

Tout d’abord, un fichier de conception assistĂ©e par ordinateur (CAO) est crĂ©Ă©. Ce fichier contient les instructions sur la façon dont l’objet doit ĂȘtre imprimĂ©.  đŸ–„

Ensuite, l’imprimante lit le fichier CAO et commence Ă  construire l’objet, couche par couche. Le matĂ©riau utilisĂ© peut aller du plastique au mĂ©tal, et les possibilitĂ©s de crĂ©ation sont pratiquement illimitĂ©es. 

La fabrication additive est dĂ©jĂ  utilisĂ©e pour crĂ©er toutes sortes d’objets, des prothĂšses aux piĂšces automobiles, et la technologie ne fait que se perfectionner. 

À mesure que la fabrication additive continue d’Ă©voluer, elle va certainement rĂ©volutionner notre façon de concevoir la fabrication.

 

Comment imprimer en 3D à partir d’une simple image ?

 

L’impression 3D a beaucoup Ă©voluĂ© ces derniĂšres annĂ©es, et il est dĂ©sormais possible de crĂ©er des impressions extrĂȘmement dĂ©taillĂ©es Ă  partir de simples images. 📾

Le processus est relativement simple : vous devez d’abord trouver ou crĂ©er une image que vous souhaitez imprimer en 3D. 

Une fois que vous avez l’image, vous devez la convertir en un modĂšle 3D Ă  l’aide d’un logiciel comme Autodesk Maya ou Blender. đŸ‘©đŸŒâ€đŸ’»

Une fois le modĂšle terminĂ©, vous devrez l’envoyer Ă  une imprimante 3D. Enfin, l’imprimante crĂ©e l’objet physique Ă  partir du modĂšle 3D. 

L’ensemble du processus peut ĂȘtre rĂ©alisĂ© en quelques heures seulement, et les rĂ©sultats peuvent ĂȘtre trĂšs impressionnants.

 

la fabrication additive

 

Quels sont les avantages de la fabrication additive ?

 

La fabrication additive prĂ©sente plusieurs avantages par rapport aux mĂ©thodes de fabrication traditionnelles. 😉

Elle est un nouveau moyen de production pour les objets de formes complexes, souvent impossibles à réaliser avec les équipements de fabrication conventionnels en place et les normes associées. 

Voici ses avantages :

  • Elle produit beaucoup moins de dĂ©chets, puisqu’il n’est pas nĂ©cessaire de dĂ©couper le matĂ©riau excĂ©dentaire. 
  • Elle permet de rĂ©duire les coĂ»ts des piĂšces en permettant leur allĂšgement, et en raccourcissant les dĂ©lais de conception.
  • Elle apporte l’ajout d’une nouvelle fonction ou une personnalisation significative des objets
  • Elle est trĂšs polyvalente et peut ĂȘtre utilisĂ©e pour crĂ©er des formes complexes qu’il serait difficile, voire impossible, de produire avec les mĂ©thodes traditionnelles. 

La fabrication additive est donc généralement plus rapide et plus rentable que les autres méthodes, ce qui en fait une option intéressante pour les entreprises comme pour les particuliers.

La fabrication additive est dĂ©jĂ  utilisĂ©e dans de nombreux secteurs, de l’aĂ©rospatiale Ă  la santĂ©. À l’avenir, il est probable que cette technologie rĂ©volutionnaire trouvera encore plus d’applications. 🎉

 

Vous avez un projet d’impression 3D en tĂȘte ? Contactez-nous ! Nous avons une Ă©quipe d’experts pour vous aider dans tout le processus ! đŸ™ŒđŸ»

Laissez nous votre commentaire

Merci pour votre visite

Notre mission
 vous proposer la conception rĂ©alisation de piĂšces techniques rĂ©sistantes et fonctionnelles en impression 3D. 

Catégories

Continuez la lecture...

Suivez-nous sur Facebook

Découvrez nos vidéos

impression 3D

Vous souhaitez produire des petites ou des grandes piÚces ? Unitaires, prototypes ou en série ?

Parlez-nous de votre projet!

Demandez une consultation téléphonique 

au 06 95 87 61 58