Les 3 dimensions de la modélisation 3D pour l’impression

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux Merci!! 💓

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Un nouvel article pour vous faire découvrir l'univers de l'impression 3D :)
impression 3D

Parlons modélisation 3D…

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, tout d’abord bienvenu sur mon blog de l’impression 3D

Je vous vois déjà vous demander : « Oh, mais qu’est-ce que c’est, la modélisation 3d »? Bon ok! J’avoue si vous êtes ici vous devez quand même le savoir un minimum 😉 L’impression 3D c’est en gros la technique d’impression très spéciale qui nous permet d’obtenir de nombreuses pièces parfois inattendues.

Dans cet article, je fais le pari de vous la décrire en lien avec le concept des trois dimensions.

 

La première dimension de la modélisation 3D

 

Dessiner une ligne, c’est une première dimension. Oui oui c’est un concept de base je vous l’accorde mais suivez-moi dans ma réflexion…

Savoir tracer une ligne droite, c’est une bonne base quand on veut apprendre le métier. Il faut être précis et la ligne doit être vraiment droite.

On peut donc confirmer que la première dimension c’est avant tout la dextérité.

La compréhension des 3 dimensions et leur maîtrise prend de la minutie mais pas que..! Il vous faudra un esprit créateur et cartésien pour passer aux prochaines étapes si vous voulez une chance d’utiliser votre toute nouvelle imprimante 3D.

 

Deuxième dimension de la modélisation 3D

 

Un carré, un cercle, un triangle : toutes ces formes ont deux dimensions. Bon d’accord vous le saviez déjà j’en suis certain mais je vous en parle parce qu’il faut savoir ce que je veux dire par « esprit cartésien ». Votre cerveau est bien familier avec la précision et la dextérité mais que je vous disais il lui faut plus.

Vous venez d’acheter votre première imprimante 3D mais avez-vous le réflexe de penser 3D ?

Vous avez l’habitude de l’impression 2D, de l’imprimerie telle qu’on la connait depuis des siècles. Cette bonne vieille méthode d’impression utilisée pour imprimer ces livres rédigés par nos auteurs préférés et vendus dans votre librairie du coin. Un livre, une affiche, une publicité, tous réalisés grâce à l’impression 2D merci cher Gutenberg grâce à qui tous ces ouvrages sont réalisés par nos amis imprimeurs.

Ne vous y trompez pas, l’impression 2D est également très réglementée. Chaque pixel et chaque millimètre près doit respecter les exigences de la loi sur la production des livres et de l’éditeur. Dans les faits, la plupart des pays exigent un strict respect des normes pour les livres qui seront publiés.

Vous trouvez ça exigeant? Parfois oui, surtout dans les derniers détails, comme pour faire ressortir le « copyright » de l’auteur, ce petit c entouré d’un cercle qui vous donne la preuve que celui qui a écrit le livre est bien en droit de le signer avec son nom. Que la 4e de couverture vous donnera envie de le lire ou que la reliure saura résister au passage des ans dans votre bibliothèque.

Il y a encore plus complexe que l’impression 2D…

Imaginez juste un instant un livre en 4D où vous pourriez entrer dans l’histoire comme si vous y étiez. Imaginez un livre avec des illustrations tellement vraies que vous parlez avec un des personnages. Imaginez que chaque lettre du texte a une texture différente. Chaque lettre que vous voyez est faite différemment. Vous voyez du texte en relief, comme dans un dessin animé.

Êtes-vous étourdis? Moi oui! Prenons une pause, histoire de retrouver la carte, et continuons vers la troisième dimension.

 

La dimension du futur, la numéro trois de l’impression 3D

 

L’impression 3D c’est de l’art et il se trouve que c’est aussi ma passion depuis des années!!

Vous devez reproduire chaque relief d’un objet pour le rendre vivant. Imprimer en 3D ne se limite pas seulement à imprimer avec de l’encre sur du papier. C’est sculpter,  jusqu’à ce que chaque relief du dessin ou du texte puisse être touché et vu comme une addition à son support.

C’est l’art est fait de faire ressortir une réalité d’un matériel, du métal, de la résine, mais aussi sur du béton, voire des tissus humains, une fois que vous aurez eu l’autorisation d’utiliser un poumon humain pour illustrer une marque de souliers, par exemple. Bon, d’accord, le concept est un peu bizard. Vous connaissez mon cerveau trop créatif…

Les affiches au sol vous indiquant de respecter une distance de 2 mètres au supermarché pourraient être imprimées en 3D de telle façon que vous pourriez voir un gigantesque COVID-19 en 3D par terre. Ce n’est pas très vendeur, d’accord! Oui, moi aussi je sortirais en vitesse devant ce prototype. 😉

Les pièces de voiture, d’avion, d’usine, sont toutes 3 des applications de l’impression 3D. Par exemple les pièces de voiture seront ainsi imprimées avec précision pour en faire des pièces plus écoénergétiques, plus efficaces pour la tenue de route et plus écologiques.

Vous pouvez utiliser l’impression 3D pour ne plus avoir les contraintes de la production traditionnelle en usine. Par exemple, certaines marques de souliers ont recours à des imprimeurs 3D pour rendre les semelles plus polyvalentes sur plusieurs sortes de terrains.

C’est aussi en médecine qu’on trouve des résultats de l’impression 3D! Des tiges de métal ou des valves artificielles sont adaptées au physique du patient. Un patient plus costaud aura une valve plus large, un patient au squelette imposant aura une tige de métal ajustée à son tibia plus volumineux.

Des robots de production en usine sont souvent conçus via la 3D. En effet, la machinerie pour la modélisation et l’impression 3d est moins dispendieuse et plus rapide, car nous corrigeons toutes les imperfections de la machine chez un imprimeur 3D.

Donc, avant de concevoir vous-même votre valve mécanique ou de bâtir vous-même une clé à molette, pensez à venir nous voir…ou à aller voir votre médecin et son spécialiste 3D.

 

Une quatrième dimension…

 

Selon Albert Einstein, la quatrième dimension c’est l’espace temps.

L’impression 3D pourra aussi jouer son rôle dans votre espace temps… En effet elle vous permettra de diminuer le temps que vous passerez à corriger les défauts de vos machines d’usine, ajouter la p’tite pièce manquante ou vous évitera beaucoup de frustrations parce que votre voiture tombe moins souvent en panne maintenant qu’elle a cette nouvelle pièce 3D.

Vous avez envie de réaliser vos propres pièces, de devenir imprimeur 3D ? Sachez déjà qu’un imprimeur 3D n’a pas de profil type. Il peut être un étudiant en design, en animation 3D, un imprimeur avec un bon bagage de connaissances en illustration en trois dimensions. Un passionné de la 3D qui aura décidé de s’y mettre toutes les nuits pour développer la maîtrise de sa nouvelle imprimante.

Le procédé de la modélisation 3d n’est pas si difficile à comprendre cependant un novice devra y passer bien des heures avant de pouvoir prendre à sa charge toute la conception. C’est pourquoi je recommande aux entreprises de faire affaire avec un concepteurs 3D qui pourra aider les employés qui ont peu d’expérience à prendre en main leur toute nouvelle imprimante 3D. Vous trouverez également de nombreux tutoriel sur Youtube ou des programmes prêts à être imprimés sur le Web.

Alors vos marques, prêts… imprimez !! 🙂

Si vous voulez en savoir plus sur l’impression 3D et la modélisation 3D, nous vous invitons à lire un autre de nos blogues Technologie impression 3D : Est-ce qu’elle est écologique ?.

 

modélisation 3D

 

 

Laissez nous votre commentaire

Merci pour votre visite

Notre mission… vous proposer la conception réalisation de pièces techniques résistantes et fonctionnelles en impression 3D. 

Continuez la lecture...

Suivez-nous sur Facebook

Découvrez nos vidéos

Inscription à notre infolettre