impression 3D du PEEK

impression 3D du PEEK : TH INDUSTRIES le fait! (et on en est  fier! 🙂 )

En voilà une matière noble à la mode. Une grande dame du luxe si on peut dire.
Car oui le PEEK est rare , donc cher, il n’est pas facile à apprivoiser. Mais quand on sait le faire, cela donne des pièces aux capacités extraordinaires!

Cela n’a pas été sans mal, cela nous a coûté cher mais maintenant on commence à bien maîtriser la « bête ». En effet, à la fin 2017 , j’ai acheté tous les PEEK de la planète (enfin je crois, cela m’a coûté plus de 3000€). Pour n’en sélectionner qu’un! ( non même sous la torture je ne vous dirai pas lequel 🙂 ) Enfin plus exactement 2, Un PEEK classique et un PEEK chargé au carbone.

Pourquoi tant d’exclusivité dans la matière.

Premièrement, il faut avoir la machine pour! Il faut pouvoir monter à plus de 400° en extrudeur (on monte à 430 et 450 pour la carbone) ainsi que le plateau à plus de 140° et avoir une chambre bien chauffée ( 100°) Ce ne sont que des valeurs données à titre indicatif!

Après il faut pouvoir passer du temps à prendre en main cette matière ( comme toute matière) mais là ça coûte cher.

Le PEEK a des propriétés extraordinaires. Elle résiste à 250° en continue ( 280° pour le PEEK carbone), elle a des propriétés mécanique de folie, une résistance chimique élevée. Est forcement V0 et UL 94. C’est l’une des matières utlimes voir LA matière ultime ( en attendant sa remplaçante, une qui tient à 300° en continue par exemple!!!)

Bref, elle a tout les superlatifs ( même au niveau tarif )

On commence à trouver des cousins du PEEK, il s’agit du PEKK et du PEAK. Je ne suis pas chimiste pour vous expliquer la différence. Ca se ressemble ! NA

Vous l’aurez compris, grâce à TH INDUSTRIES vous saurez qu’on peut vous produire des pièces en PEEK, c’est ce qui est le plus important.

Maintenant que vous le savez, pourquoi ne pas nous consulter???? On en a en stock pour répondre rapidement. ( par contre on a qu’une machine qui passe le PEEK donc on ne sera pas être aussi rapide qu’avec de l’ABS par exemple)

Voici quelques petits exemples, le soucis que l’on a est que l’on est soumis à énormément de confidentialité, donc on a peut de choses à montrer…